VIVANT et nous. (Forum non officiel de VIVANT)

Un forum pour discuter de ce que nous voudrions que la société devienne et des effets que pourraient avoir les idées du mouvement VIVANT de Roland Duchatelet.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Euh... on peut en parler librement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 11 Avr - 21:23

Sans risquer d'avoir des problèmes ?

Je devrais peut-être me faire un autre pseudo pour dire plus librement ce que je pense... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
Henri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 51
Localisation : Waremme (c'est coemique non?)
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 12 Avr - 10:59

Je ne te cacherai pas que la DST française nous a mis sous très haute surveillance depuis que FV est ici, car ses activités subversives sont suivies de près par les services secrets et que Sarko lui même vient de temps en temps lire les déclarations incendiaires du trublion révolutionnaire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri-geradon.ephpbb.com
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Ven 13 Avr - 12:59

Aïe !

Je cours alors peut-être un risque en usant ou en abusant de ma liberté d'expression...

Mais voilà quand même à peu près ce que j'aimerais exprimer :

Je pense que nous avons aujourd’hui besoin d’une critique radicale du travail.

Il y a environ 150 ans, Karl Marx affirmait la nécessaire sortie du capitalisme, le scientifique Pierre Kropotkine écrivait « La conquête du pain » et les « Paroles d’un révolté » et Paul Lafargue « Le droit à la paresse »…

Pour Marx, la lutte des classes était le moteur de cette sortie du capitalisme et selon le Manifeste du parti communiste, « L’histoire de notre société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de la lutte des classes ».

Le prolétariat était appelé à régler radicalement le problème social et à abolir le capitalisme et toute domination de classe : « Si le prolétariat, dans la lutte contre la bourgeoisie, se constitue forcément en classe, s’il s’érige par une révolution en classe dominante et, comme classe dominante,détruit violement les anciens rapports de production, il détruit, en même temps que ces rapports de production, les conditions de l’antagonisme des classes ; il détruits les classes en général et, par là, sa propre domination comme classe. »

Mais les espoirs de Marx seront déçus. 120 ans après le « Manifeste du parti communiste », « De la misère en milieu étudiant » prend acte de l’échec du « premier assaut prolétarien. »

D’une part, aujourd’hui nous devons constater qu’il est devenu nécessaire de critiquer la bureaucratisation du mouvement ouvrier. Partout les organisations du prolétariat (partis, syndicats ont reproduit en leur sein la structure hiérarchique propre à la société dominante, et là où il y a eu une révolution « prolétarienne », la dictature du parti s’est substitué à la dictature de la classe, le parti se transformant en parti-État et nous avons non pas une abolition du capitalisme mais un capitalisme d’État. Que ce soit celui de l’État ou celui de Sociétés Anonymes, cela ne change pas grand-chose.
D’autre part, à la société d’exploitation du XIXe siècle à succédé une société d’abondance, de surconsommation et de gaspillage (du moins dans les pays dits développés), et l’État assure une relative protection sociale pour une large part : c’est l’époque de l’État-providence, du mépris social et des exclus.

Face à ce nouveau capitalisme qui, en se développant, à transformé le producteur en consommateur, l’Internationale Situationniste (I. S.) est aménée à élargir la définition du prolétariat : sont des prolétaires « tous ceux qui n’ont aucun pouvoir sur leur vie et qui le savent. »

Du fait de la troisième révolution industrielle, le capitalisme connaît une crise sans précédent : 1. « l’innovation de procédé va plus vite que l’innovation de produits » ;
2. « on supprime davantage de travail qu’on ne peut en réabsorber par l’extension des marchés ». Ce qui fait que le capitalisme se heurte à sa « limite historique absolue ».

Et l’on devrait aussi signaler que le capitalisme est entré dans une nouvelle phase dont certaines caractéristiques sont la mondialisation, le néo-libéralisme. Bien des points mériteraient certainement d’être développés mais je ne vais pas m’y attarder je voulais surtout montrer l’échec de la lutte des prolétaires pour sortir du capitalisme.

Une dangereuse illusion domine la société, l’illusion de la croissance infinie et une dangereuse valeur y est associé et constitue une quasi obsession qui aliéné en grande partie de la population, cette valeur est celle du travail. Elle domine les rapport sociaux et les plus grandes puissances du monde, tant financières que morales, se sont liguées pour défendre cette domination : le pape et son église, la Banque mondiale, les gouvernements, les patrons et même les syndicats, les écologistes d’Allemagne et les socialistes de France et bien d’autres : tous n’ont presque plus que ce mot à la bouche et ses synonymes : du travail, du boulot, de l’emploi !
Qui n’a pas désappris à penser, qui n’est pas aliéné à cette situation, devrait, il me semble, comprends sans difficulté le caractère insensé de cette attitude et le danger de cette domination qui risque de détruire gravement l’équilibre naturel sur notre planète. Par la suite des révolutions industrielles, la production de biens de consommations se découple de plus en plus de la force de travail humaine. Ainsi, dans cette société, celui qui ne peut vendre sa force travail est « superflu » et pourrait se trouver exclut et jeté à la décharge sociale. C’est absurde, alors que le travail est devenu superflu, la société n’aura jamais autant été une société du travail. On ne recule pas devant des dépenses inouïes et souvent inutiles ou largement superflues pour maintenir artificielle en vie l’idole Travail et à essayer de nous faire croire que l’oisiveté est la mère de tous les vices. Le cri délirant d’aujourd’hui d’une grande masse d’aliénés est « du boulot, de l’emploi, du travail ». Et la conception selon laquelle il vaut mieux avoir « n’importe quel » travail plutôt que pas de travail du tout est presque devenu une profession de foi chez de nombreuses personnes et l’on entend parfois des slogans du style que l’on doit « gagner sa vie » et « Qui ne travaille pas, ne mange pas ! » ce qui n’est pas du tout le cas dans la nature. Je suis vivant, je n’ai pas besoin de gagner ma vie et je veux oeuvrer à une société meilleur mais pas perdre ma vie à vouloir la gagner et me faire complice de la destruction de l’équilibre naturel de ma planète et de l’aliénation et la misère d’un grand nombre d’humains.


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Ven 13 Avr - 13:00

Ah zut, il faudrait que je retravaille ce texte, les mises en formes ne sont pas conservées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
Henri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 51
Localisation : Waremme (c'est coemique non?)
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Ven 13 Avr - 14:04

Peu importe la mise en forme MiVé, le contenu est très explicite et, en expliquant l'historique de la lutte des classes et de l'impasse dans laquelle elle aboutit, tu en viens naturellement à évoquer ce qui est, selon moi, la philosophie de VIVANT, d'ailleurs reprise en bonne place de notre charte :

"Dès lors, nous nous engageons à travers le mouvement Vivant à créer dans la société des conditions de base favorables à l’épanouissement harmonieux des êtres humains en synergie avec l’environnement naturel et technologique."

considérer l'Homme comme devant être le centre des préoccupations du monde politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri-geradon.ephpbb.com
Sir-clandestinO
Pro de la tribune
Pro de la tribune
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : all the world
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 19 Avr - 14:22

Salut mivé,

je vais t'expliquer une chose,
tu as le doux reves du doux intellectuel frustré par l'obligation inéfable de la supra société moderne ( on est au 21em siecle quand meme nous sommes civilisé)


j'ai connu henri et ça formidable famille sur le forum TM

sur ce forum en discutant avec la plebe j'ai pu en remarquer des chose

- l'une d'entre elle est que le peuple n'est pas pres pour l'egalité

- et contrairemment a toi la majorité du monde ne connais pas la definition de objectivité

fin du 20 em siecle on a instauré la television dans tout les foyer

en moin de temp qu'il ne le faut cet objet est passer d'amusemment et lien culturel
a devenir l'etre suppremme de la famille
les parent n'on plus a repondre a leur enfant la tv leur repond a ça façon et le plus souvent avec de mauvaise reponse
mais dite de façon propre et distingué on en ferais passer le diable pour brebis

economie de marché fais vivre la tv
le sage de la famille est guidé par l'argent des publicité
la publicité montre ce que l'on veus voir
et ce que l'on veus voir c ce que l'on c
bref la boucle est bouclé et le virus consommation est instauré


le peuple vie trop en inculture que pour lui instauré des loi qu'il ne comprendrai pas



l'humain moderne n'a pas changer de lucy
en superficialité si mais pas en profondeur

alor au lieu de reflechir a l'utopie d'un vrai monde
utilise le system
il n'y a que ça comme realité possible pour les vrai humain moderne

bibi all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sir-clandestino.ibelgique.com
ludo90290
Pro de la tribune
Pro de la tribune
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 52
Localisation : 92290 (Haut de seine) France.
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 19 Avr - 23:12

Bonsoir MiVé,
*
Je trouve ton texte très bien, peut-être par ce qu'il parle de Marx et du communisme pour une lutte des classes.

Si tu me le permets, car moi je ne peux répondre la dessus, pas parceque jais point d'argument au contraire, mais c'est juste que je suis limiter en orthographe, j'aimerai donc le mettre dans un forum ou des camarades pourront faire une analyse plus complète et mieux expliquer et argumenter orthographiquement...

Bien entendu je mettrai leur réflexion et autre ici pour un dialogue approfondis!

Voici le lien ou je souhaite le maître (je suis modo de ce forum Wink )|---> http://humaniterouge.alloforum.com/

P.S. MiVé, prend ton temps pour visiter et me dire si tu es d’accord ou pas! Basketball

Je demande aussi l'avis d'Henri, s'il serait d’accord que je mettre le lien d'ici la-bas pour un éventuel échange d'opinion au sujet du texte! bom

Amicalement.
Ludo90290 (de France sunny ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/marieludovic/
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Sam 21 Avr - 20:20

Euh...

Je suis plutôt écolo-anarchiste et je ne me destine pas à une carrière d'écrivain, vous pouvez donc récupérer ce texte et l'analyser comme bon vous semble...

Si je trouve le temps, j'irais voir le forum que tu me cite mais pour l'instant, je suis un peu trop dispersé dans un peu trop de forums... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
ludo90290
Pro de la tribune
Pro de la tribune
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 52
Localisation : 92290 (Haut de seine) France.
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Sam 21 Avr - 22:31

Merci MiVé,

Il est entièrement normal que je te demande l'autorisation, par respect et principe, de plus il est encor plus normal que je te dise ce que j'en fait, puis ou je le mais! Wink

Encore merci pour ton autorisation...
(Je le mais aussi dans mon forum en édito).

Je vous tien aux courent des réactions que j'aurais recueilli! Like a Star @ heaven

Voila c'est fait (sujet ouvert) titre "L’histoire de notre société (écrie par un Belge)!" lien|--->http://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-629-0-0-1-2434-1.html#p30016

Me dire si je doit changer le titre ou autre, le texte je les mis t'elle que tu là écrie! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/marieludovic/
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Dim 22 Avr - 2:39

Ben finalement je suis allé m'y inscrire, m'y présenter et ajouter un petit mot pour un peu situer le contexte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
ludo90290
Pro de la tribune
Pro de la tribune
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 52
Localisation : 92290 (Haut de seine) France.
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Dim 22 Avr - 3:45

Oui, merci MiVé, j'adore la présentation tu à fait! lol!

Demain (dimanche 22 avril 2007) c'est les vote présidentiel du premier tour, en France, donc je risque de pas être présent sur aucun forum. Wink

Amicalement.
Ludo90290.

Voter Bové et un pas vers l'avenir! Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/marieludovic/
Sir-clandestinO
Pro de la tribune
Pro de la tribune
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : all the world
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Dim 22 Avr - 14:00

Mivé pour la vente de tes bouquin
a ta place je ferais une vente en ligne du pdf par allopass

et tien
si ta besoin d'un peu de pub
http://www.art-poemes.com/phpBB2/index.php

si ta besoin d'un site internet, d'un visuel, de package,...
tout le monde te conseillera ici Sir-clandestinO hihihihihihihihihihihi
(je lol)

mais prend quand meme mon pressbook
http://underground-pressbook.ifrance.com/

moi j'ai choisi aussi l'art
mais je ne prefere pas me fixer sur un seul
tu retrouvera presque tout ce que je fais
c pas le top mais c pas le plus nul non plus
et chaque jour j'avance un peu plus dans chaque domaine

bonne chance a toi Mivé
il n'y a de noblesse de plume que dans la noblesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sir-clandestino.ibelgique.com
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 26 Avr - 11:10

???

Euh, je pense que tu m'a mal compris, j'ai pas de bouquin à vendre...
Mais merci quand même...

Et voici une suite pour le texte précédent...

Notre époque est probablement celle des plus grands et des plus rapides bouleversements que l’humanité ait connus au point qu’il nous est indispensable de rompre avec nos habitudes si nous voulons nous adapter à des modes de production et à des moyens d’information qui étaient encore quasi insoupçonnable seulement au début de ce siècle et surtout si nous voulons survivre en tant qu’espèce et sauver le monde d’une catastrophe écologique.
Il appartient à tout ceux qui se sentent responsable de l’avenir de faire l’effort d’imagination nécessaire pour participer à la mutation qui est en cours et aider ainsi l’humanité à saisir la chance qui lui est offerte. Car cet avenir dépend d’eux et il est urgent de prendre les décisions qui s’imposent et non plus des mesures insuffisantes.
Je souhaite aider et œuvrer au bonheur de l’humanité et à l’épanouissement de l’être humain mais je me heurte à de nombreuses difficultés, à de nombreuses résistances de toutes sortes. Comment briser les habitudes de pensée, les préjugées, les idées reçues et parvenir à faire comprendre l’ampleur des changements qui s’imposent ?
Autrefois les hommes travaillaient essentiellement pour gagner de l’argent et pour produire des biens nécessaires ou utiles. Aujourd’hui, l’état dépense beaucoup d’argent pour occuper de nombreux hommes et femmes à s’occuper inutilement, par exemple dans d’étranges « ateliers de formations » ou « entreprises d’insertion » afin de garder la forme pour des emplois qu’il n’auront probablement jamais. D’autres sont payés pour comptabiliser ou contrôler le travail des autres.

Le problème de notre temps n’est plus de produire comme ce fût si longtemps le cas, mais de distribuer équitablement la production. Il ne s’agit donc plus de créer des emplois à tout prix mais de satisfaire les besoins d’une manière juste, raisonnable et équitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
Sir-clandestinO
Pro de la tribune
Pro de la tribune
avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : all the world
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Dim 29 Avr - 22:27

le prend pas mal Mivé

mais tu me rappelle moi

ou encore don quichotte

je m'explique

les media aidant, le peuple a choisi la psychose
et en etat de psychose le peuple vote pour les solution qui paresse les plus simple et qui regleron les problemmes ( les extremmes ou les beau parleur )

il y a deux jour j'ai regarder un documentaire sur l'amis chirac

ce personnage peu frequentable a trouver depuis ces debut en politique le moyen de ralier les foules

il est le premier a avoir parler du chomage en mettant bien l'accent a faire peur au gens

a chacune de ces campagne ces ritournelle favoris etais

" je vais enrayé le chomage "

quand il a commencer a dire ça il y avais en france 40 000 chomeur

aujourd'hui on peu en compter plus de 2 000 000

lui ne pouvant plus brigger de mendat politique il a implanter le sarko

qui comme sont predecesseur joue avec le language de lepen pour rattraper la folie destructrice que leur predecesseur on semmer et que eux meme seme et semeron

je crois que meme avec la meilleur volonté au monde tu ne pourras pas
faire comprendre au peuple ( de plus en plus inculte) la veritable definition des droit de l'homme

le peuple ne veus pas l'egalité du haut vers le bas de gauche a droite

il veus etre superieur au autre

il veus consommer sans limite et pouvoir suivre le jouet de big brother qu'est la mode

un jour en classe de droit on discutais des media

par moulte tour de sacripan j'ai reussi a faire dire a cette avocate de haut rang que les media ne diffusais pas ce que les gens aimes mais ce qui leur rapportera le plus

tu dois prendre ça pour de la foutaise

pourrais tu m'expliquer alor comment ce fait il que dans 99% des cas les pseudo artiste dis les idole de la generation on une carriere aussi longue qu'un feu de paille?

simple

pour la music:

tu prend le fils de tu lui colle les meilleur ingenieur du son du moment

tu donne deux trois coup de telephone a gauche et a droite tu demande un petit matracage mediatique moyennan compensation et op tu obtien jordy

voila en quoi est reduit l'art

enfin les gens adore ça
ce faire mattraquer pour tout

personnellemment j'ai trouver la solution
la solution est qu'il n'y en a pas

comment veus tu faire pour gagné les election en disant que tout le monde sera egaux et libre
alor que pendant ce temp certaine vermine iron dire au peuple que si on vote pour lui il seront les futur milliardaire de demain

les campagne de chirac nous le montre bien

si tu veus gagner il faut bien presenter et dire au peuple ce qu'il veus entendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sir-clandestino.ibelgique.com
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 9 Mai - 6:05

Mais ma parole, tu prends la majeur partie des gens pour des cons ?

Tu as peut-être pas tort, mais désolé, je n'aime pas la démagogie...
Et nous sommes tous des gens, mais désolé, je me ressemble pas au gens dont tu parles.
Il y en a d'autres ici ?

Et je ne vais certe pas employer les mêmes méthodes que les politiciens actuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
surfounet
Pro de la tribune
Pro de la tribune


Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 9 Mai - 9:54

Je pense que KARL MARX, a écrit , son livre , à une époque , ou ses idées étaient encore applicables , et ou l'union soviétique , sortait à peine du moyen age .. Et il est également vrai que ce texte était providentiel , par ses idées tres avancées pour l'époque et le contexte .
C'était la seule façon, de redresser l'URSS, de maniere équitable, et censée .

Mais une philosophie , qui n'évolue pas , est vouée a s'éteindre , ou a figurer au rang des livres d'histoire .
Le VRAI , communisme n'a jamais existé , et le VRAI , partage des richesses encore moins , meme un URSS..
C'est dommage , car quel bel exemple celà aurait pu faire pour le monde ..

D'ailleurs , l'URSS, ainsi que le dernier bastion communiste la CHINE , sont en train de virer à tout vitesse , à l'économie de marché , et au capitalisme ..Il ne reste plus que la COREE , mais il y a fort à parier, qu'à la mort de son président , elle rejoindra ses petits freres ..
Je me trompe peut etre , mais les deux systemes , capitalistes , et communistes ont atteints leur limite ..
Il faudrait qu'un miracle , nous envoie un nouveau philosophe , avant tout humaniste , mais aussi économiste , et politicien ..
Le nouveau messie quoi ... scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1604
Age : 51
Localisation : Waremme (c'est coemique non?)
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 9 Mai - 14:27

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis Surf, c'est d'ailleurs ce constat qui me fait penser qu'il ne sert à rien de vouloir tout casser pour faire une énieme révolution, mais qu'il serait bien de nous inspirer de ce qui est bien dans l'histoire de l'humanité pour faire une EVOLUTION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henri-geradon.ephpbb.com
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 9 Mai - 19:12

Oui, je suis fort d'accord avec vous si ce n'est que Marx est assez peu connu, très peu compris. Et l'on pourrait aussi parler des anarchiste et de la conquète du pain, de l'expéreience de la commune, de la démocratie directe, souligner que notre système n'a rien de démocratique, etc.

Il faudrait effectivemment avoir à la fois une bonne compréhension philosophique, économique, politique et scientifique pour bien organiser le système mais il faudrait le faire d'une manière juste et équitable sans être victimes de supercherie sociale...

On a essayer longtemps de nous faire croire que nos système était démocratique, le discours est en train de changer mais je viens d'entendre dire par un politologue que la démocratie n'était pas possible...

Et il y aurait tellement à dire... Mais là, je me sens assez proche de vous... Mais on se connait encore si peu...

Et n'allez surtout pas croire, parce que j'ai parlé de Karl Marx, que je suis pour autant communiste ou même Marxiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
surfounet
Pro de la tribune
Pro de la tribune


Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 9 Mai - 21:42

Quand bien meme vous seriez marxiste ..Faut il necessairement avoir une couleur politique ou philosophique pour parler intelligement .(.Et vous le faites fort bien ).. Je n'ai aucun a priori , avec mes interlocuteurs , quelque fusses nos convergences ou divergences , a partir du moment ou le dialogue est censé , courtois , et dans un respect mutuel des idées et des concepts ..Nul ne détiens toute la vérité , mais nous en disposons tous d'une infime partie .
Pour la démocratie , meme les grecs , qui l'ont inventé..ne l'appliquaient pas vraiment ..C'est un bien joli mot.. toutefois je lui prefere et de loin le mot ..LIBERTE ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surfounet
Pro de la tribune
Pro de la tribune


Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Mer 9 Mai - 21:59

de HENRY: mais qu'il serait bien de nous inspirer de ce qui est bien dans l'histoire de l'humanité pour faire une EVOLUTION.

Exellent déduction .. bannissons donc le mot R, de l'alphabet ..N'est ce pas HENWY... Laughing

Plus sérieusement .. Je pense , qu'effectivement si nous évoluons technologiquement , nous sommes en train de regresser humainement et intellectuellement ..et de façon vertigineuse .
study study study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 10 Mai - 3:31

Suspect lol! Laughing Laughing Laughing

Merci... je suis bien content de vous lire...

Et je suis bien d'accord, plutôt anarchiste, je suis évidement très attaché à la liberté... Mais à la liberté pour tous et sans autorité...
La liberté associé à une égalité de droit, à de la justice et non pas la liberté libérale d'entreprendre et de permettre au plus fort, au plus puissant, au plus riche d'exploiter les autres et d'en faire des esclaves sous la forme de travailleur salarié et prétenduement librement conssenti (on n'a pas le choix si on veut gagner sa vie me réponds le brave prolétaire soumis).

Qu'est-ce qui te fait penser que nous sommes en train de regresser humainement et intellectuellement de façon vertigineuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
surfounet
Pro de la tribune
Pro de la tribune


Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 10 Mai - 10:42

Pour la liberté d'entreprendre , je suis pour , et je l'ai fait de maniere individuelle , ma seule esclave etait ma compagne avec qui nous avons tout fait ..( Mais l'esclavage était réciproque ...... ) Nous avons bossés comme des dingues pendant 15 ans , puis quand on a gagné assez d'argent , pour mettre tout le monde a l'abri du besoin , on a dit merde au systeme , à la retraite ( ou l'on est mort avant de récuperer son fric ..)
Et on est parti au SENEGAL, vivre peinards , avec nos réserves , et surtout sans rien faire ..
Je pense que l'on régresse humainement , en voyant ces images désormais banales , de centaines de morts , au DARFOUR , ou ailleurs , sans que celà n'émeuve outre mesure , la majorité des gens.
En voyant , tout ces gens attroupés autour d'un accident , juste pour le gout du spectacle ou du sang ....En voyant que nous jetons par tonnes , de la nourriture , quand des gosses meurent de faim dans le monde , ou se nourrissent dans nos poubelles pour les plus chanceux ..
En voyant que bien souvent les médias , nourrissent plus nos yeux que nos coeurs ou notre esprit ...
Un vrai philosophe , se creverait les yeux , juste pour avoir le bonheur de ne plus voir le malheur.. mais je n'ai pas ce courage ..
Intellectuellement on régresse , sensiblement pour les memes raisons ; la télé ; nous propulse vers la pensée unique ( qu'elle soit de droite ou de gauche .)
On nous pré-digere les informations , ou on dirige de maniere sournoise nos pensées par des images lénifiantes , ou insipides ...
Si celà continue on nous collera une carte à puce , dans la nuque , juste au dessus de notre code barre, afin qu'en fonction de nos capacités , nous pensions '' concret''..sans réver..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MiVé
Ado plein de verve
Ado plein de verve
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 60
Localisation : Liège (Belgik)
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   Jeu 10 Mai - 11:41

Ah oui, vu comme ça, c'est sûr que c'est moins gai mais merci pour ta réponse et ton témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedoniens.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euh... on peut en parler librement ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Euh... on peut en parler librement ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "L'orthographe, on peut en parler?"
» DUT Année spéciale Saint-Cloud
» LE CHOLESTÉROL
» Glossybox Privé Mystère (Miami Beach ?)
» écrire à un prisonnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVANT et nous. (Forum non officiel de VIVANT) :: Les réflexions, les suggestions que vous inspirent le programme VIVANT. :: L'emploi.-
Sauter vers: